2 février 2020 : 24ème journée de la vie consacrée

Le 2 février est une journée en premier lieu placée sous le signe de l’action de grâce « parce qu’il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée », comme le dira Jean-Paul II en 1997. L’occasion également, de témoigner auprès des jeunes, dans les aumôneries ou en paroisse, des nombreux chemins qui s’offrent à eux vers la sainteté.

A cet effet, Saje production nous propose un documentaire sur la vie de Clare Crockett, jeune irlandaise décédée dans un tremblement de terre en Equateur en 2016.

Voilà une figure à laquelle les jeunes pourront facilement s’identifier ! A travers « Tout ou rien », nous découvrons l’itinéraire de vie de cette jeune femme haute en couleurs qui, jusqu’à sa conversion, brûle la chandelle par les deux bouts et rêve de devenir célèbre. Le chemin vers la vie religieuse, qu’elle emprunte en toute liberté, ne lui ôtera ni son dynamisme, ni son sourire. Au contraire, Clare incarne la joie de vivre : son amour pour Dieu est rayonnant et contagieux. Les témoignages de l’entourage de Clare qui jalonnent ce documentaire sont simples, directs, sincères et vivants. Nul doute qu’ils permettront aux jeunes spectateurs d’amorcer entre eux ou avec leurs accompagnateurs un échange franc, sans tabou, sur leurs propres choix de vie et sur la manière de se réaliser pleinement dans la vocation à laquelle ils sont chacun appelés.

Père Vincent Breynaert, directeur du SNEJV

Pourquoi une journée de la vie consacrée ?

Lors de la 1ère journée de la vie consacrée en 1997, Jean-Paul II soulignait les trois buts de cette journée :

Une journée placée en premier lieu sous le signe de l’action de grâce « parce qu’il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Eglise par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et aux frères ». L’objectif de cette journée est aussi de mieux connaître et apprécier la vie consacrée. « En contemplant le don de la vie consacrée, l’Eglise contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur, soulignait Jean-Paul II. La vie consacrée a pour mission prioritaire de garder vivante dans l’Eglise la forme historique de vie assumée par le Fils de Dieu quand il est venu sur cette terre » Cette journée est enfin une invitation pour toutes les personnes consacrées « à célébrer ensemble et solennellement les merveilles que le Seigneur a accomplies en elles. Pour cela elles sont conviées à réfléchir sur le don reçu, à découvrir, dans un regard de foi toujours plus pur, le rayonnement de la beauté divine diffusé par l’Esprit dans leur forme de vie, à prendre conscience de leur mission incomparable dans l’Eglise pour la vie du monde »

Pourquoi cette journée se déroule-t-elle le 2 février ?

La journée de la vie consacrée est célébrée en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. La présentation de Jésus au temple, consacré selon la prescription rituelle de l’époque au Seigneur comme tout garçon premier né, annonce le don de Jésus par amour de Dieu et des hommes et l’offrande suprême de la Croix. Cette journée a donc une importance particulière pour toute personne consacrée, qui, inspirée par le don bouleversant du Christ, aspire à son tour à donner sa vie et à tout abandonner pour marcher à sa suite. Cette année, cette journée sera particulièrement fêtée par les Instituts séculiers, qui fêtent leur soixantième anniversaire (message de Jean-Paul II à l’occasion de la 1ère journée de la vie consacrée, janvier 1997).

Qu’est-ce que la vie consacrée ?

Vie monastique, instituts totalement consacrés à la contemplation, vie religieuse apostolique, instituts séculiers, sociétés de vie apostolique, vierges, ermites et veuves consacrés… les formes de la vie consacrée sont variées. « Ces formes ont l’aspect d’une plante aux multiples rameaux, qui plonge ses racines dans l’Évangile et produit des fruits abondants à tous les âges de l’Église. Quelle extraordinaire richesse ! », soulignait l’exhortation apostolique post-synodale (1996) Vita consecrata.

Dernières actus

  • Flyers

    NEW ! Le SNEJV propose une formation à l’accompagnement spirituel des jeunes

    Encouragé par les évêques, le SNEJV met en place pour l’an prochain 2020-2021 une formation à l’accompagnement sprituel des jeunes. C’est une nouveauté à laquelle nous attachons beaucoup d’importance. Les jeunes nous attendent !

  • holy spirit

    Agir dans l’Esprit, par le P. Vincent Breynaert

    Nous nous remettons donc en route ! Même si pour beaucoup la vie des derniers mois fut bien remplie par les tâches à accomplir, on se remet tout de même en route. A l’image des écoliers et collégiens qui reprennent le chemin des cours… fin juin ! En route, parce que nous sommes porteurs d’une Parole d’Esperance que nous ne pouvons taire, parce que nous sommes marqués d’une « blessure apostolique », celle qui meurtrit le cœur de Sainte Thérèse sur les routes d’Espagne.

  • Vincent Breynaert

    Pistes en vue d’un travail de relecture de la crise du Covid-19

    Réflexions du Père Vincent Breynaert, directeur du Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les vocations.

L'Eglise, par-delà le confinement

EgliseParDelaLeConfinement

JMV 2020

JMV 2020

#ChristusVivit

Christus Vivit

Année Johannique

Année Johannique

Faites vivre vos paroisses !

quete

Web TV

Web TV

Inscription à la newsletter