♦ Le service civique dans l’Église

C’est un engagement volontaire au service de l’intérêt général ouvert aux 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap.

Le Service Civique est un tremplin vers l’avenir que vous vous préparez à construire.

 

Les jeunes en Service Civique, dits « volontaires », peuvent :

      • Venir soutenir et développer les actions locales à caractère social portées par des associations, des paroisses, des services diocésains, …
      • Donner un nouveau souffle à ces organismes et permettant au jeune de trouver sa place.
      • Rendre les jeunes protagonistes de leur avenir, en leur présentant un authentique lieu d’engagement ;
      • Accompagner une étape de vie dans la croissance du jeune, à un âge déterminant ;
      • Offrir un cadre juridique approprié pour une aide ponctuelle dans les domaines de vos services.

Le Service Civique est un dispositif d’engagementde citoyenneté et de mixité sociale qui peut être davantage valorisé pour l’annonce de l’Evangile.

 

Les avantages et fruits en sont réels :

Nous vous encourageons à utiliser davantage ce dispositif dans l’Eglise de France.

Le SNEJV est à votre service pour vous accompagner dans les mises en place du processus.

◊ Prérequis :

Le statut de volontaire en Service Civique est particulier : vous n’êtes ni salarié, ni stagiaire, ni bénévole. La relation qui vous lie à votre organisme d’accueil est une relation de coopération et non de subordination, contrairement à celle unissant un employeur et un salarié.

A ce titre, la mission qui vous est confiée doit pouvoir évoluer en fonction de vos compétences spécifiques et de vos envies. Vous devez pouvoir être force de proposition pour atteindre l’objectif d’intérêt général de votre mission. Par ailleurs, en tant que volontaire, vous ne devez pas vous substituer à un salarié/bénévole: les tâches qui vous sont confiées doivent être différentes et complémentaires de celles qui incombent aux salariés/bénévoles de l’organisme qui vous accueille. Pour autant, vous devez respecter le règlement intérieur de l’organisme qui vous accueille en Service Civique (horaires, règles de confidentialité, etc.).

Les missions possibles relèvent de l’intérêt général, ne sont pas à vocation cultuelle et sont de « terrain ». Le jeune est en contact avec les bénéficiaires de l’action.

Une mission type, est une mission qui sert à créer du lien entre les personnes, les groupes, qui amplifie l’action de l’organisme d’accueil.

Exemples de lieux d’affectation

La mission peut s’effectuer auprès d’une association, d’un mouvement ou d’une fondation, agréée par l’État.

      • Une aumônerie
      • Un patronage
      • Une école, collège ou lycée
      • Un foyer de jeunes étudiants
      • Une équipe chargée de l’organisation des JMJ
      • Un service de pastorale des jeunes / de la santé / de la culture / de pastorale des migrants

 

Exemples dans nos diocèses 

      • Mission Saint-Luc (Diocèse Quimper – Léon)
      • Frat’57 (Diocèse de Metz)
      • RCF
      • Au patronage (Diocèse de Marseille)
      • Escale Etudiants (Diocèse de Créteil)
      • Le Rocher Oasis des cités
      • Solidarité en Anjou (Diocèse d’Angers)
      • ASJ3M45 (Diocèse d’Orléans)
      • Collège des Bernardins
      • Association inter-aumônerie (Diocèse de Lyon)
      • IsèreAnyBody (Diocèse de Grenoble-Vienne)
      • Fondation d’Auteuil
      • Thabor 44 (Diocèse de Nantes)
      • Jeunesse Espérance Nord (Diocèse de Lille)
      • Simon de Cyrène

Exemples de missions possibles

      •  Accompagner et animer des projets de sensibilisation à la solidarité,
      • Animer un bar « Catho »,
      • Contribuer à l’accueil, l’information et l’orientation du public (visite d’une cathédrale),
      • Réaliser des campagnes et développer le label « l’Eglise verte »,
      • Participer à la communication des événements pastoraux via les réseaux sociaux (camp de jeunes, week-end, pélé VTT, rassemblement diocésain…),
      • Développer des activités permettant de créer du lien entre les familles et soutenir les jeunes (accompagnement scolaire, espace écoute, soutien parental…),
      • Accompagner et assister à la médiation culturelle et à la communication à travers le patrimoine (ambassadeur du patrimoine historique et culturel – Frat’57),
      • Permettre l’accès à la culture pour tous (collège des Bernardins),
      • Aller à la rencontre et développer des réseaux de jeune, de mouvements sur un même territoire,
      • Créer des supports ludiques et éducatifs pour développer l’esprit écologique
      • Travailler avec le service jeune du diocèse pour des propositions de sensibilisation au sein des aumôneries, jeunes pros, mouvements,
      • Mettre en place des projets de loisirs éducatifs pour des groupes d’enfants et adolescents (encadrement de patronage)
      • La radio au service du lien social (RCF)

TROUVER MA MISSION

 

◊ Je trouve ma mission sur le site de l’agence du service civique

L’Agence du service civique est un groupement d’intérêt public créé en 2010 avec pour mission de mettre en place et d’encadrer le service civique. Elle propose des temps d’information sur le dispositif et met à disposition des structures divers outils de communication et d’information. http://www.service-civique.gouv.fr/

♦ La plateforme ecclésiale du service civique

La Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique est un espace de rencontre entre les associations et les mouvements d’Eglise née en 2011 de l’envie de fédérer ceux qui travaillent sur le Service Civique autour de la Conférence des Évêques de France et du SNEJV. Aujourd’hui, plus de 15 organisations d’envergure locale ou nationale l’ont rejointe. Elles accueillent près de 1 600 volontaires par an. La plateforme est ouverte à tous les organismes ecclésiaux sur acception de la charte.

◊ Les ambitions de la Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique

      • Accompagner et promouvoir le Service Civique dans les réseaux d’Eglise (augmenter le nombre de missions de volontariat et d’associations impliquées)
      • Promouvoir le Service Civique auprès des jeunes
      • Faciliter les collaborations et un travail commun entre des associations d’ampleurs diverses et aux identités différentes
      • Apporter la saveur de l’Evangile et l’expérience de l’Église dans la sphère de l’engagement et de l’accompagnement des jeunes
      • Soutenir les associations qui veulent mettre en place ou développer un dispositif du Service Civique
      • Permettre une construction collective de réflexions et de formations pour les porteurs de dossiers, les tuteurs et les volontaires (Formation Civique et Citoyenne, Formation des tuteurs …)
      • Mettre en œuvre une dynamique d’échange de pratiques pour permettre aux associations de monter en compétences dans l’accueil de volontaires en s’appuyant sur les spécificités de la tradition ecclésiale et dans le cadre du dispositif du Service Civique
      • Assurer le lien avec l’ensemble des structures ecclesiales accueillant des jeunes en Service civique.

 

◊ Les propositions de la Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique

♦ Accueillir un volontaire

Sont concernés les jeunes de 16 à 25 ans (30 ans pour les personnes porteur d’un handicap). Le volontaire doit être Français, ressortissant de l’UE ou en France légalement depuis au moins un an.

Prérequis

Aucun. Le service civique est accessible à tous sans condition de diplôme ou de compétence. Le choix du jeune ne peut se faire que sur sa motivation et son savoir-être.

La personne volontaire bénéficie d’une indemnité (gratification), qui n’est pas un salaire, et qui est composée de la manière suivante :

Cette indemnité est exonérée de toute charge et contribution salariale La prise en charge de l’association peut se faire soit par :

Tous les mois l’organisme d’accueil reçoit 100 € au titre de l’accompagnement et une fois 100 € pour la Formation Civique et Citoyenne.

L’engagement de Service Civique est valorisé dans son parcours : dans le cadre de la formation, d’une recherche d’emploi…

A la fin de votre mission de Service Civique, l’Etat lui remet une attestation : elle officialise l’accomplissement de sa mission et marque la reconnaissance, par l’Etat, de son engagement.

Toute la période de Service Civique compte au titre de la retraite ainsi que pour son compte personnel d’activité.

L‘objectif de l’engagement de Service Civique est de proposer aux jeunes un nouveau cadre d’engagement, dans lequel ils pourront gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel.

Loin du stage centré sur l’acquisition de compétences professionnelles, le Service Civique est donc avant tout une étape de vie d’éducation citoyenne par l’action, et se doit d’être accessible à tous les jeunes, quelles qu’aient été leur formation ou leurs difficultés antérieures.

L’accueil d’un volontaire en Service Civique doit donc être pensé avant tout comme la rencontre entre un projet relevant de l’intérêt général, porté par une association, et un projet personnel d’engagement d’un jeune.

 

Tout d’abord se poser quelques questions :

      • Quelle structure va porter l’agrément ?
      • Qu’est-ce que moi, organisme d’accueil, je pourrais apporter à la jeunesse ?
      • Quelles missions sur le terrain proposer ? Sont-elles accessibles à tous ?
      • Ces missions ne prennent-elles pas la place d’un bénévole ou d’un salarié ?
      • Ces missions sont-elles bien d’intérêt général et non cultuel ?
      • Comment allons-nous accompagner le volontaire, l’accueillir ? Qui va l’accompagner ?

déposer une mission

L’Agence du service civique est un groupement d’intérêt public créé en 2010 avec pour mission de mettre en place et d’encadrer le service civique. Elle propose des temps d’information sur le dispositif et met à disposition des structures divers outils de communication et d’information. http://www.service-civique.gouv.fr/

Les mouvements , associations et lieux d’église agréés pour une mission service civique en France ou à l’étranger

Aux captifs la libération

Association pour la Formation des Cadres de l’Animation et des Loisirs (AFOCAL)

Apprentis d’Auteuil

L’Arche en France

Association Jeunes 3ème Millénaire 45 (ASJ3M45 -Diocèse d’Orléans)

Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement (CCFD Terre Solidaire)

Communauté du Chemin Neuf

Délégation Catholique pour la Coopération (DCC)

Enseignement Catholique / FNOGEC

Fédération des Associations Culturelles Éducatives et de Loisirs (FACEL) Paris

Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne (MRJC)

Scouts et Guide de France (SGDF)

Secours Catholique

Simon de Cyrène

♦ Votre organisme n’apparait pas ? 

Envoyez-nous un mail >> service-civique@cef.fr