La Plateforme ecclésiale du service civique a rencontré Mme Angrand

service civique PESCLe mardi 2 février 2021, les membres de la Plateforme ecclésiale du service civique (PESC) ont rencontré à la Conférence des évêques de France, Madame Béatrice Angrand, Présidente de l’Agence nationale du service civique.

Le service civique à l’honneur ! Madame Béatrice Angrand, Présidente de l’Agence du service civique, est venue ce mardi 2 février à la CEF pour une séance de travail avec les membres de la Plateforme ecclésiale du service civique : Le Rocher, l’Afocal, le MRJC, le Chemin Neuf, l’enseignement catholique, l’Arche, les Apprentis d’Auteuil, le CCFD, les Scouts de France, le Secours Catholique, Aux captifs la libération, etc. Une belle réunion de famille et l’occasion de rappeler au gouvernement l’attachement de l’Église catholique à ce dispositif (11 ans cette année !) qui pousse les jeunes à l’engagement, en prenant soin de l’accompagnement et de la formation.

En ce début d’année 2021, plus de 1600 jeunes sont actuellement en service civique dans des mouvements d’église, des communautés, des diocèses et les établissements catholiques. En moyenne pour une durée de 8 mois, les jeunes se rendent utiles dans des domaines très variés (éducation, soutien scolaire, projets culturels, associatifs, évènementiel, église verte, animations, etc…) Nous avons écouté le témoignage enthousiaste de Shirley qui travaille au service des personnes isolées des villages de Dordogne avec le projet Fraternibus du Secours Catholique.

Cette rencontre avec Madame Angrand  nous a permis de présenter l’engagement de l’Église et de redire notre attachement à une durée suffisante des missions, ainsi qu’à une meilleure représentation de nos réalités au sein du Comité Stratégique de l’Agence (aucun n’y est pour l’instant). Occasion aussi de partager nos préoccupations contre des interprétations restrictives de la laïcité (dans le cadre du projet de loi confortant les principes républicains).

Le Service civique a de beaux jours devant lui. Savez-vous que le gouvernement vient d’ouvrir 100 000 places supplémentaires dans les prochains mois pour aider les jeunes fortement touchés par la crise (programme « un jeune, une solution ») ? Un encouragement : comment nos structures pourraient encore davantage s’inscrire dans ce dispositif ? N’hésitez pas à nous faire-part de vos besoins.

La Plateforme ecclésiale du service civique en février 2021

La Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique est un espace de rencontre et de travail entre des associations et mouvements en lien avec l’Eglise catholique. Née en 2011 à l’initiative de la Conférence des Evêques de France afin de susciter des mutualisations et porter ensemble la promotion et le développement du Service civique dans les réseaux d’Eglise, elle est animée par le Service National pour l’évangélisation des Jeunes et pour les vocations (SNJEV). Elle  compte aujourd’hui  15 organisations d’envergure locale ou nationale.

Inscrits dans la tradition éducative de l’Église catholique qui souhaite continuer à relever le défi de la formation, de l’accompagnement et de l’insertion des jeunes, les membres de la Plate-Forme ont à cœur de proposer des espaces d’engagement et de construction pour permettre aux jeunes de trouver leur place dans la société comme citoyens actifs au service du vivre ensemble. Cela passe notamment par une attention à la proposition et la définition des missions de service civique et à la qualité de formation et d’accompagnement des jeunes en mission leur permettant de grandir et avancer dans leur projet personnel.

Les ambitions de la Plateforme ecclésiale pour le service civique

  • Accompagner et promouvoir le Service Civique dans les réseaux d’Église (augmenter le nombre de missions de volontariat et d’associations impliquées)
  • Promouvoir le Service Civique auprès des jeunes
  • Faciliter les collaborations et un travail commun entre des associations d’ampleurs diverses et aux identités différentes
  • Apporter la saveur de l’Évangile et l’expérience de l’Église dans la sphère de l’engagement et de l’accompagnement des jeunes
  • Soutenir les associations qui veulent mettre en place ou développer un dispositif du Service Civique

 

Le rôle de la Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique

  • Permettre une construction collective de réflexions et de formations pour les porteurs de dossiers, les tuteurs et les volontaires (Formation Civique et Citoyenne, Formation des tuteurs …)
  • Mettre en œuvre une dynamique d’échange de pratiques pour permettre aux associations de monter en compétences dans l’accueil de volontaires en s’appuyant sur les spécificités de la tradition ecclésiale et dans le cadre du dispositif du Service Civique
  • Assurer le lien avec l’ensemble des structures ecclésiales accueillant des jeunes en Service civique.

 

Les propositions de la Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique

  • 3 rencontres annuelles de la plateforme : temps de formation (exemples : formation des tuteurs, définition des missions, recherche des candidats, accompagnement des jeunes), de partage d’expérience, et d’informations
  • 1 session annuelle de Formation Civique et Citoyenne commune des volontaires en Service Civique sur deux journées (projet d’avenir et une thématique) – 3 dates en 2021 : 4, 5 mars et 8 avril.
  • Un partage d’informations
  • Une mise en réseau des associations pour construire des partenariats
  • L’Afocal est le partenaire privilégié de la Plateforme pour la mise en place de formations.

Quelques chiffres pour 2020-2021

  • 1600 volontaires accueillis dans les différentes organisations liées à l’Église catholique (diocèses, mouvements, associations, structures éducatives). Accueil de volontaires de réciprocité venant d’autres pays.
  • 16 organismes membres de la plateforme, 40 organisations liées à l’Église catholique titulaires de l’agrément,
  • 2 journées de « formation commune » annuelles qui ont rassemblé 150 volontaires. Et une dizaine de journées de formation directement organisées par certaines organisations.
  • 1 journée annuelle d’information et de découverte du Service Civique pour des organismes s’interrogeant sur la mise en place du service civique. Près de 50 organismes touchés.
  • Communication auprès des réseaux du SNEJV sur le dispositif (diffusion de notes, rédactions d’articles et témoignages, …)

Nouvelles perspectives

  • croissance : 12 nouvelles structures intéressées par l’accueil de volontaires (diocèses et mouvements)

Les associations membres de la plateforme ecclésiale pour le service civique

Dernieres actualites

L'Eglise, par-delà le confinement

#Carême2021

Année Laudato Si

#ChristusVivit

Année Johannique

Faites vivre vos paroisses !

Newsletter du SNEJV