Question d’ados : Ma mère, mon grand-père est malade … On ne me dit rien.

couple personnes âgées

 

Ma mère, mon grand-père est malade … On ne me dit rien. Je suis inquiet, je ne sais pas avec qui en parler.

 

Tu es inquiet car ton proche est malade et on ne te dit rien. Tu as peur, tu es angoissé et c’est normal. Tu as le droit d’être inquiet car tu aimes ton proche et tu as peur de le perdre.

Et en même temps peur et inquiétude ne te donnent pas de réponses, ne t’aident pas. Pourrais-tu parler avec Dieu ? dans un cœur à cœur, tu peux lui demander force et soutien, ainsi que la paix intérieure. Dis-lui tout ce que tu as sur le cœur et n’hésite pas à lui exprimer ta colère ou ta tristesse. Puis écoute sa réponse dans ton cœur. Tu peux aussi lire la Parole de Dieu en trouvant quelques passages dans la Bible

  • Matthieu 6, 25-34 « Avoir confiance en Dieu »,
  • Psaume 22(21) « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »,
  • Psaume 23 (22) « Le Seigneur est mon berger »,
  • Psaume 116 (115), Es 38,9-20, Ps16(15) « Dieu ne veut pas la mort »
  • Esaïe 25,6-9 « Dieu donne espérance »
  • Luc 8, 22-25 « Jésus apaise une tempête »

 

Peut-être te dis-tu que cela ne t’aide pas vraiment : Dieu, tu ne le vois pas ! Tu peux poursuivre le chemin en parlant avec une personne. Je te conseille de prendre courage et de parler à quelqu’un de ta famille ou ton entourage dont tu es proche et en qui tu as confiance. Il se peut que les membres de ta famille ne sachent pas non plus comment aborder ce sujet avec toi. Ils sont sans doute inquiets, tristes, angoissés, comme toi…

Choisis un moment calme dans la journée, quand la personne est libre. Tu lui exprimes tes inquiétudes. Tu peux lui dire tout simplement que tu souhaites (préfères) connaître la vérité car tu fais partie de la famille, même si tu comprends qu’on veuille te protéger. Parle avec cette personne en vérité. Cela va déjà t’apporter un peu de réconfort. La peur, l’inquiétude partagée avec quelqu’un, c’est la moitié de peur, d’inquiétude, dit un saint. J’espère que cette personne trouvera les mots pour te dire la vérité. Et peut-être l’état de ton proche malade n’est pas vraiment si grave que tu le penses …

Si c’est difficile de parler en vérité avec quelqu’un de ta famille tu peux contacter ton animateur, responsable d’aumônerie ou le prêtre accompagnateur de l’aumônerie en respectant les consignes de confinement. Tu peux leur parler au téléphone ou leur écrire un texto. Je suis sûr qu’ils trouveront du temps pour t’écouter.
Bon courage !

Retrouver l'intégralité du Forum ados

  • forum

    Forum ados: Répondre aux questions des ados pendant le confinement

    Le printemps 2020 restera dans toutes les mémoires. Cette épidémie et ses conséquences marquent la vie de chacun, dans l’intimité de nos vies quotidiennes. Les plus jeunes sont touchés eux aussi bien sûr : école à la maison, pas de sorties, pas de sport, pas d’aumônerie, de scoutisme … Comme pour chacun d’entre nous, le mot […]