La journée de la jupe

RENCONTRE 1

Projection du film La journée de la jupe

Objectif

Proposer une soirée ciné/débat autour d’un film et pouvoir par la suite dégager des pistes de réflexion à aborder pendant les prochaines séances.

Le film que nous allons voir pourra faire réagir par rapport aux points suivants :

. Relations Garçons/Filles (notions de respect)

. La religion (comment et en quoi la laïcité peut-elle être respectueuse de chacun dans l’enseignement public ?)

. L’école (qu’attendons-nous de l’école …)

. La société (s’entendre au-delà de nos différences, l’intégration, la violence, la peur de l’autre, le racisme, la xénophobie, le sexisme, la mixité…)

Timing

7h00/7h30 : Temps de l’accueil
7h30/7 h 45 : Introduction du Film

 Séparation du groupe en 4 et demande à chacun des groupes d’être plus attentif à l’un des personnages ou groupe de personnes (évolutions des personnages dans les gestes, leurs paroles, leurs attitudes, repérer les moments clés ou phrases clés qui vont faire basculer le personnage ou dire quelque chose de sa personnalité) ;

. Sonia Bergerac (la prof. de Français)
. l’ensemble du corps enseignant (direction comprise)
. les filles retenues en otage (Nawel, Farida, Khadija …)
. les garçons retenus en otage (Mouss, Farid, Sébastien, Mehmet, Akim,
Jérôme)

7h45/9h15 : FIN DU FILM

9h15 à 9h35 : Dans chaque groupe, on met en commun ce qu’on a
perçu de l’histoire du personnage étudié et ce qu’on a compris ou pas (attention bien leur rappeler que l’on ne s’en tient pour le moment qu’aux faits, pas d’extrapolation).

On met sur un panneau le « profil » de la personne observée, ses doutes, ses peurs ses interrogations, ses points de vues, les relations qu’elle entretient avec les autres.

9h35/10h00 : Mise en commun du partage ;

10h00 : Temps de prière
Chant : Ubi Caritas

« Jésus nous invite à aller, comme lui, à la rencontre des personnes ou des groupes de personnes différents de nous. Il nous donne le commandement de nous aimer les uns les autres afin de vivre ensemble en se respectant mutuellement. »

Evangile : St Marc 12, 29 – 31

Temps de silence

« Nous vous proposons de confier au Seigneur tous ceux que nous ne savons pas parfois bien aimer, tous ceux qui souffrent de ne pas être aimés … nous confions au Seigneur nos demandes, nos prières … »

Prière
Prières pour nos différences
Toi, le Différent, Dieu Tout-Autre,
nous te remercions pour nos différences.
Tu les as créées pour notre joie,
hommes et femmes, de peaux, de cultures, de religions, de savoirs, de conditions et de convictions aux couleurs multiples et changeantes faites pour la découverte et l’étonnement.
Toi, le Différent, Dieu Tout autre,
nous te demandons pardon pour nos différences, quand, au-delà de nos différends, elles sont intolérantes, haineuses et guerrières, exclusives, blessante et meurtrières.
Dans la grisaille de nos ghettos
elles se dressent comme des murailles.
Toi le Différent, Dieu Tout Autre,
nous te prions pour nos différences.
Donne-nous la force de résister
à ceux qui les nivellent.
Inspire-nous des mots et des gestes
pour ceux qu’elles effraient.
Ouvre nos cœurs
et nos intelligences à leurs beautés.
Fais-nous la grâce d’y découvrir notre unité.
Amen

Aimer (une méditation sur 1 Co 13,1-8)
Aimer… non pas aider, mais aimer,
non pas seulement donner, mais aussi recevoir.
Aimer… non pas asservir, mais servir,
non pas posséder, mais respecter.
Aimer… non pas travailler à son compte, en solitaire, mais œuvrer avec d’autres, en solidaires.
Aimer… non pas céder sans discernement
à toutes les impulsions de son « bon cœur », mais chercher le comportement le plus responsable, savoir dire « oui »… et « non » quand il le faut.
Aimer… non pas tant éprouver de grandes émotions, aussi intenses qu’éphémères, que choisir de durer et goûter la fidélité, non pas seulement affaire de sentiments, mais aussi de volonté.
Aimer… non pas chercher l’exploit, la performance, mais donner poids et sens à l’humble quotidien, non pas d’abord une action, mais une disponibilité de tout l’être.
Aimer… non pas avoir, savoir ou pouvoir, mais simplement aimer.
Aimer maintenant…
non pas rêver du futur, mais accueillir l’instant présent, aimer maintenant tel que je suis et non tel que je rêve d’être.
Aimer comme Dieu…
sans limite, sans arrière-pensée, sans regret ni amertume, sans jamais désespérer.
M’aimer moi-même suffisamment pour que l’invitation qui m’est faite à aimer le prochain comme moi-même ait du sens… Aimer ceux que Dieu me donne pour compagnons de route, bien mieux, pour frères… Aimer Celui qui, tel un mendiant, frappe à la porte de mon cœur et de ma vie.
Aimer… car cela couvre une multitude de péchés. Aimer… car cela seul nous fait connaître Dieu. Aimer… car cela seul rend éternel.
Aimer…imiter Dieu….regarder le Christ…suivre les appels de l’Esprit.

Clôture de la prière par un NOTRE PERE.

RENCONTRE 2

Revenir sur la soirée cinéma « la journée de la jupe » , permettre à chacun de s’exprimer sur ce film, dégager mieux avec les jeunes les différentes problématiques soulevées dans le film et engager une réflexion sur l’un des thèmes du film « la violence »

NB . Ne pas perdre de vue les thèmes proposés par les jeunes et qui peuvent se retrouver dans ce film :
1. la haine

2. le racisme

3. l’immigration (en lien avec haine et racisme)

4. le danger

5. la violence (lien avec les armes) – rapports violence

Timing

7h00/7h30 : Temps de l’accueil
7h30/8h15 : Bénédicité (jeunes) – Temps du repas
8h15/8h30 : Rangement et vaisselle
8h30/8h45 : Retour sur le film « la journée de la jupe » (15 à 20 mn)
. Afficher les paper boards des jeunes

. Les laisser s’exprimer librement puis, dégager avec eux les différents thèmes abordés dans le film :

* la violence (qui est présente dans tout le film -cf. Racisme, sexisme, mixité, intégration ….)

* Relations Garçons/Filles (notions de respect)

* La religion (comment et en quoi la laïcité peut-elle être respectueuse de chacun dans l’enseignement public ?)

* L’école (qu’attendons-nous de l’école …)

* S’entendre au-delà de nos différences, l’intégration, la violence, la peur de l’autre, le racisme, la xénophobie, le sexisme, la
mixité…)

8h45/9h00 (15 à 20 mn) : Répartition en petits groupes et petit « brain storming » autour de la violence : « La violence, pour vous, c’est quoi ? ». Demander aux jeunes d’écrire une définition.

9h00/9h20 :

 Retour en grand groupe et partage des différentes
définitions.

 Diaporama AVEC les affiches de Pax Christi et la chanson de IAM en fond musical (petit fère)

 discussion autour du diaporama, de la chanson, de la remontée des définitions.

9h20/9h40 : Répartition en groupe pour des mises en situations – demander aux jeunes de « jouer quelques scènes très courtes » sur une situation pouvant engendrer la violence.

Ces scènes pourront être jouées en deux temps :

1/ Déroulement violent

2/ Même scène avec essai de pacification ( se demander ce qu’aurait fait le Christ dans une telle situation, respect de l’autre, respect de la différence …)

9h40/10h00 :

 Partage en grand groupe des scènes et réactions (essayer de dégager
des propositions pratiques pour construire et promouvoir la paix en soi et avec ceux qui nous entourent)

 Clôturer ce temps avec le texte du Cardinal Godfried Dannels (cf.
annexe)

10h/10h30 : Temps de prière

Matériel

Le film « LA JOURNEE DE LA JUPE »

Nom et coordonnée de l’aumônerie qui propose cette fiche

L’AEP lycée PP Riquet à St Orens de Gameville (31) – Martine LOGUT (animateur)