Les orientations pastorales pour la célébration de la JMJ dans les églises locales

Ce 18 mai 2021,  le Saint-Siège a sorti un très beau document pastoral sur les JMJ, intitulé « orientations pastorales pour la célébration de la JMJ dans les églises locales » :

En novembre 2020, le Pape François avait décidé de transférer les JMJ diocésaines du dimanche des Rameaux à la date de la fête du Christ-Roi. Les prochaines JMJ locales auront donc lieu le dimanche 21 novembre 2021, puis le dimanche 20 novembre 2022.

Ce document pastoral rappelle l’importance des JMJ locales et donne des pistes très claires pour construire des rencontres avec les jeunes. A cette occasion, les diocèses, communautés et mouvements sont vivement encouragés à organiser des week-end pour les jeunes.
Fête de la foi et évènement missionnaire ! Soyez créatifs !

Nous en sommes convaincus : les prochaines JMJ internationales (été 2023 à Lisbonne) et leur édition locale (2021 et 2022) se nourrissent mutuellement. La dimension internationale élargit les horizons des jeunes et les ouvre à la fraternité universelle. Les JMJ locales, par leur proximité géographique et physique, peuvent plus facilement engendrer chez les jeunes un engagement et aussi nous permettre d’en toucher un plus grand nombre.


PRESENTATION

Les lignes directrices approuvées par le Saint-Père sont un encouragement pour toute l’Église à donner un nouvel élan aux Journées de la Jeunesse célébrées dans les réalités locales.

Expérience de foi et de discernement vocationnel, rencontre personnelle entre les pasteurs et les jeunes (et pas seulement ceux qui sont engagés dans la vie de l’Église), occasion de découvrir et de mettre en pratique le protagonisme des jeunes générations, voilà quelques-unes des différentes dimensions de l’édition locale des JMJ, mises en évidence dans les « Orientations pastorales pour la célébration des Journées Mondiales de la Jeunesse dans les Églises particulières » qui ont été présentées aujourd’hui à la Salle de presse du Vatican.

Le document, préparé par le Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie et approuvé par le Saint-Père François, s’adresse « aux conférences épiscopales, aux synodes des églises patriarcales et des archevêchés majeurs, aux diocèses/éparchies, aux mouvements ecclésiaux et associations et, enfin et surtout, aux jeunes du monde entier, afin que les « JMJ diocésaines/éparchiales » soient vécues pleinement comme un moment de célébration “pour les jeunes” et “avec les jeunes” ».

« Nous sommes convaincus que les JMJ internationales et leur édition locale se nourrissent mutuellement. La dimension internationale élargit les horizons des jeunes et les ouvre à la fraternité universelle. Les JMJ locales, de par leur proximité géographique et physique, peuvent plus facilement générer chez les jeunes un engagement qui changera le visage de la société dans laquelle ils vivent, et augmenter leur sentiment d’appartenance » – explique le secrétaire de la DLFV, le P. Alexandre Awi Mello.

Les premiers jeunes qui ont lu le document l’ont reçu comme un message de proximité et d’encouragement de la part de l’Église, dont le monde des jeunes d’aujourd’hui a grand besoin.

« Combien de jeunes, comme le dit le texte des Orientations, ne viendraient pas pour une prière à l’église mais seraient prêts à participer à une expérience de pèlerinage, en marchant et en découvrant ensemble, en créant de nouvelles amitiés et en partageant des moments de joie ! » – souligne Maria Lisa Abu Nassar, une jeune femme de Nazareth.

Source : Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie


EXTRAITS

 

“La célébration diocésaine des JMJ constitue sans aucun doute une étape importante dans la vie de chaque Église particulière, un moment privilégié de rencontre avec les jeunes générations, un instrument dévangélisation du monde des jeunes et de dialogue avec eux. Noublions jamais que «LÉglise a tant de choses à dire aux jeunes et les jeunes ont tant de choses à dire à lÉglise» (Jean-Paul II, Exhortation apostolique post-synodale Christi fideles laici, 1988).
Les orientations pastorales contenues dans ces pages veulent
être un guide qui présente les motivations idéales et leurs possibles mises pratiques afin que les JMJ diocésaines deviennent une occasion pour faire ressortir le potentiel de bien, la générosité, la soif de valeurs authentiques et de grands idéaux que chaque jeune porte en lui. Nous réitérons donc combien il est important que les Églises particulières accordent une attention particulière à la célébration de la Journée de la Jeunesse diocésaine,afin quelle soit valorisée comme il se doit. Investir sur les jeunes, cest investir sur lavenir de lÉglise ; cest promouvoir les vocations, cest initier efficacement la préparation lointaine des familles de demain. Il sagit donc dune tâche vitale pour chaque Église locale, et pas simplement dune activité en plus à côté des autres.

Confions à la Sainte Vierge Marie le parcours de la pastorale des jeunes dans le monde entier. Marie, comme nous le rappelle si bien le Pape François dans Christus Vivit, «regarde ce peuple pèlerin, peuple de jeunes quelle aime, qui la cherche en faisant silence dans le cœur, même si, sur le chemin, il y a beaucoup de bruit, de conversations et de distractions. Mais, aux yeux de la Mère, seul convient le silence chargé despérance. Et ainsi, Marie éclaire toujours notre jeunesse»”

Quelques idées d'initiatives dans les diocèses de France

Lire aussi

Le Synode sur la synodalité

Le Service civique dans l'Eglise

Laudato Si

#ChristusVivit

Faites vivre vos paroisses !

Newsletter du SNEJV

Restez connectés à l'info !