Question d’ados: Est-ce que les hommes sont responsables de ce qui se passe ?

Illustration-Fiche 1

Est-ce que les hommes sont responsables de ce qui se passe ?

 

Oui et non …

Non … personne n’a volontairement lancé l’épidémie, l’Institut Pasteur n’a pas inventé le virus … si tu veux en savoir plus, tu peux consulter les multiples sites de presse indépendante qui font du fact-checking, vérifient les sources, croisent les informations etc. Une info n’est pas vraie juste parce que quelqu’un que tu connais te l’a envoyée ! Sois curieux : vérifie.
Demande-toi toujours qui est à l’origine du message, quelles sont les preuves et ce que disent les autres sources.

Mais aussi … oui … d’une certaine façon, nos modes de vie nous rendent plus sensibles à ces épidémies : la perte de biodiversité nous rend moins résistants, les grandes métropoles très denses sont propices à la propagation de la maladie, les modes de consommation facilitent la transmission des virus de l’animal à l’homme, la mondialisation favorise la diffusion très rapide d’un continent à l’autre, le système économique nous rend extrêmement sensibles à ce qui se passe à l’autre bout de la terre etc.

Ce que nous vivons en ce moment peut être l’occasion de nous rappeler la tentation des êtres humains de se croire tout puissant, de se vouloir à l’égal de Dieu.
Le tout début de la Bible (Gn 2) nous le dit de façon imagée quand il nous raconte Adam et Eve tentés par le serpent.
Le pape François, dans l’encyclique sur la sauvegarde de la Création Laudato Si nous dit que « Ces récits suggèrent que l’existence humaine repose sur trois relations fondamentales intimement liées : la relation avec Dieu, avec le prochain, et avec la terre. [Ces trois relations] ont été rompues, non seulement à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de nous. Cette rupture est le péché. L’harmonie entre le Créateur, l’humanité et l’ensemble de la création a été détruite par le fait d’avoir prétendu prendre la place de Dieu, en refusant de nous reconnaître comme des créatures limitées. Ce fait a dénaturé aussi la mission de « soumettre » la terre (cf. Gn 1, 28), de « la cultiver et la garder» (Gn 2, 15). Comme résultat, la relation, harmonieuse à l’origine entre l’être humain et la nature, est devenue conflictuelle (cf. Gn 3, 17-19)(Laudato Si 66)

Aujourd’hui encore, certains (les partisans du transhumanisme) imaginent que la technique pourrait nous délivrer de la mort. La maladie nous confronte à notre commune fragilité, mais redit aussi notre commune dignité : ensemble, nous trouvons des solutions, nous nous soucions de nos frères et sœurs, nous soignons, nous gagnons de petites batailles, nous nous préparons peut-être à penser un monde un peu différent, parce que nous aurons tiré des leçons de cette épidémie. Ce qui détruit la planète est péché, mais tout ce qui contribue à la rendre meilleure construit le royaume de Dieu.

 

Retrouver l'intégralité du Forum ados

  • forum

    Forum ados: Répondre aux questions des ados pendant le confinement

    Le printemps 2020 restera dans toutes les mémoires. Cette épidémie et ses conséquences marquent la vie de chacun, dans l’intimité de nos vies quotidiennes. Les plus jeunes sont touchés eux aussi bien sûr : école à la maison, pas de sorties, pas de sport, pas d’aumônerie, de scoutisme … Comme pour chacun d’entre nous, le mot […]