#VocationVirale 4 : Le témoignage de Juliette, infirmière en pneumologie

#VocationVirale4 Juliette

Image : Plein champ, tapisserie de Dom Robert, 1970

Comment l’expérience du covid-19 me fait porter un nouveau regard sur ma vocation ?

« Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas. Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux. » Mt 6, 28-29
Habillés de papier bleu, nourris une fois par jour par les dons fait par les français aux hôpitaux publics et souvent aussi par nos voisins d’immeuble, recevant presque chaque jour une mission nouvelle en s’adaptant aux besoins de l’hôpital dans sa globalité, les infirmiers de 2020 peuvent avoir pris un air de petits germes de lis des champs. Depuis maintenant un peu plus d’un mois, tandis que l’organisation du service de pneumologie duquel je dépends s’est métamorphosée, l’effet produit par cette situation sanitaire, qui échappe à notre contrôle, est assez intéressant : je suis, avec mes collègues, contrainte à ne pas me faire de souci.
Les rapports hiérarchiques à l’intérieur de notre équipe pluridisciplinaire se sont affermis, rendant plus évidente l’obéissance. Même œuvrant tous ensemble, nous ne pouvons pas prévoir comment la situation évoluera demain.

Je ne sais pas si cette expérience de la gestion épidémique éclaire déjà de manière nouvelle mon choix de soigner. En revanche, ce qui est certain, c’est que ma perception de ce temps du Carême a été bousculée. Je l’avais peut-être un peu trop voulu rempli de mes renoncements personnels, peut-être un peu trop « planifié ». Finalement, une priorité s’est imposée : mon devoir d’état, soutenu par la loi française et par les salves d’applaudissements et d’encouragements aux fenêtres.
Un appel à une forme de mort : renoncer à certains de mes renoncements de Carême, en étant empêché de me projeter dans avenir, même proche ! Mais aussi un appel à me reposer dans la particularité de ce qui m’est donné de vivre aujourd’hui.
Comme une sorte de Sabbat. Refaire alliance avec le Père qui me nourrit et qui donne des circonstances à ma vie.

Pourquoi se faire du souci ?

Juliette

Et toi ? Quel autre regard portes tu sur ta vocation ?
Envoie un message à vocations@cef.fr

Retrouver toutes les publications #VocationVirale sur notre page Facebook Quelle est ma vocation ?

Retrouver tous les témoignages

  • #VocationVirale : ils témoignent !

      Ces semaines toutes particulières que nous vivons, peuvent nous donner de poser un autre regard sur ce qui est essentiel dans nos vies. Quand de l’espace se fait en nous, l’essentiel se met à résonner. Nous avons voulu interroger des chrétiens engagés, aux vocations diverses, pour savoir comment l’expérience du covid-19 leur faisait porter […]

Nos réseaux sociaux

Twitter