Face aux attentats, comment accompagner les jeunes ?

prayforparis

 

Depuis le 13 novembre, les jours se suivent et apportent leur flot de nouvelles, d’émotions, de réactions. Il est salutaire de chercher une parole, un geste qui libèrent, soulagent, réconfortent.

Vous trouverez dans ce dossier une parole du Service national pour l’Evangélisation des Jeunes et pour les Vocations et des ressources qui peuvent aider.

 

 

Depuis le 13 novembre, les jours se suivent et apportent leur flot de nouvelles, d’émotions, de réactions. Il est salutaire de chercher une parole, un geste qui libèrent, soulagent, réconfortent. Comme celui du cardinal Vingt Trois qui appelle à un « surcroit de confiance en nos semblables et en leur dignité » ou celui du premier ministre norvégien suite aux attentats d’Oslo en 2011 : «Nous devons montrer que notre société ouverte peut faire face à cette épreuve. Que la meilleure réponse à la violence est encore plus de démocratie. Encore plus d’humanité. Mais jamais de naïveté. C’est quelque chose que nous devons aux victimes et à leurs familles. Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance ». C’est aussi une mission pour des accompagnateurs de jeunes en Eglise. Parce qu’il faut avancer, sortir de l’isolement et de la tentation du repli qu’engendre la peur. Parce que personne n’aura de solution toute faite. Dans cette marche à tatons, voici quelques balises possibles ainsi que des pistes de sites ressources qui peuvent aider.

1/ Respecter

Parce que la vie est sacrée, il est nécessaire de respecter ceux qui viennent de la perdre. Ici bien sûr en France parce qu’ils nous sont proches. Mais aussi là bas, en Syrie, en Irak, au Liban, sur le continent africain, en Méditerranée, sur tous les lieux de conflits. Se recueillir, faire silence, déposer une fleur, écrire un message de condoléance, participer à un temps de prière, demander une intention de messe. Rien n’est de trop pour reprendre conscience du don précieux qu’est la vie, de sa beauté comme de sa fragilité.

2/ Rassurer

Quand les menaces se font plus pressantes, plus proches, nous avons un besoin légitime d’être rassurés dans notre quotidien. C’est le rôle des autorités civiles qui doivent prendre au plus vite les mesures appropriées de contrôle et de protection des populations. C’est notre devoir de citoyens de les respecter et de nous y soumettre. Quand chacun s’y met, tout le monde en bénéficie.

A plus long terme, nous devons aussi nous rappeler que chacun est porteur de  capacités de résilience, de ressources intérieures dans lesquelles il peut puiser. Nous pouvons en sortir meilleurs et toujours plus solidaires les uns des autres.

3/ Réfléchir

Après avoir vu tant d’images, entendu tant de mots, il faut prendre du recul et analyser. L’escalade verbale et militaire ne pourra pas constituer la seule réponse. Chercher modestement à comprendre, lire des éclairages qui nous aideront à décrypter la situation, les causes…, tenter quelques explications dans le dialogue avec d’autres fait partie de notre responsabilité. Expliquer ne reviendra pas à relativiser, encore moins à justifier mais pourra aider à mieux se prémunir en faisant des choix porteurs d’avenir.

4/ Agir

Croire que quelque chose peut et doit changer, chacun à son niveau, c’est un acte de confiance. Dans la foi, les chrétiens se doivent de le poser. Sortir dans la rue, se rassembler pour manifester son attachement à la liberté et à la paix, s’engager dans un collectif, une association, aller vers l’autre, interpeller un élu, voter, donner de son temps gratuitement, vivre autrement plus proche de l’essentiel. Toute action qui s’origine dans une intention juste sera semence de vie.

Comme animateurs, accompagnateurs de jeunes, nous avons une responsabilité éducative, nous marchons avec les jeunes à travers les évènements pour les écouter, les guider, les aider à discerner. Ces temps troublés nous invitent à leur donner des lieux et temps d’écoute et de parole qui apaisent, réconfortent et permettent de mettre des mots sur ce qu’ils sont en train de vivre. Leur offrir des ressources et des pistes pour réfléchir et discerner comment agir est un enjeu important. Ce qui se passe actuellement interroge et interpelle profondément les jeunes, questionne leur foi, met à l’épreuve leur confiance dans la société et l’avenir du monde. Pour les aider à demeurer dans la confiance et chercher comment agir et s’engager, voici quelques pistes et sites ressources.

 

Autres ressources :
 

Eglise catholique en France

Réaction de Mgr Pontier (2015 11 14) sur le site Eglise catholique en France

« Prendre soin les uns des autres », déclaration du Service national pour les relations avec les musulmans de l’Eglise catholique en France

Attentats de Paris : l’Eglise de France s’associe au deuil national

> Chaque jour, sur la page Facebook Eglise Catholique en France, une prière pour accompagner le deuil national

Toutes ces prières se trouvent dans la partie : Prier pour notre temps

> Document Episcopat de 2005 « TERRORISME, condamner, expliquer, résister »

 

Comment réagir face au mal ?

Quelques exemples de figures qui peuvent nous aider en ces temps troublés…. > Lire la suite

 

Cardinal André Vingt-Trois

Homélie du Cardinal André Vingt-Trois lors de la messe des étudiants d’Ile-de-France en la cathédrale Notre-Dame de Paris jeudi 19 novembre.  Il lie deux événements : les attentats dramatiques de Paris et la COP21. Le premier nous appelle à réfléchir sur la tentation d’instrumentalisation de la religion ; le second sur notre responsabilité à l’égard de la maison commune. > Lire l’homélie

 

Moines de Tibhirine

« Dans notre monde d’aujourd’hui, la mort semble triompher… > Lire la suite …

 

Dossier Catéchèse et Catéchuménat

Comment trouver les mots pour expliquer aux enfants et aux adolescents ces attentats du vendredi 13 novembre 2015 ? Pistes de prière et ressources pédagogiques pour poursuivre le dialogue et être éducateurs de paix.

> Voir le dossier

> Autres ressources issues des numéros de la revue Initiales

 

ZeBible

Trouver de l’aide en s’appuyant sur la Parole de Dieu. > Voir la suite

> Trouver de l’aide dans la Bible

> Lire pour approfondir

 

Concours « Ensemble pour la paix »

Les élèves, groupes ou classes peuvent envoyer un dessin, une prière, un poème, une chanson, un film, … etc … avec imovie ou movie maker sur le thème « et toi, que feras-tu pour la paix dans notre monde ? « 
Le 18 mars 2016,  les créations seront visualisées et la classe et/ou groupe d’aumônerie gagnant seront choisis. 
> En savoir plus sur le Concours « Ensemble pour la paix »
 

Coexister mobilisé sur le terrain

L’association Coexister rassemble des jeunes de 15 à 35 ans autour de l’interreligieux comme outil au service de la cohésion sociale et du vivre-ensemble. Ils se sont mobilisés dès vendredi soir et propose des actions concrètes.

Dès les premières minutes après l’attaque, ils ont lancé #NousSommesUnis. > Voir le site internet noussommesunis.com

Ils lancent l’opération #VoisinsUnis. > Opération #VoisinsUnis sur Facebook

 

Tribune « Nous Sommes Unis »

Une tribune a été signée par plus de 40 organisations : le CCFD Terre-Solidaire, Coexister, ATD-Quart-Monde …  > Voir la tribune « Nous Sommes Unis »

 

La parole nationale de la JOC de France après les attentats du 13 novembre

« Plus jamais ça ! Osons le vivre ensemble ». Nous avons tous été touchés par les attentats survenus le vendredi 13 novembre 2015. Si les attentats sont le quotidien de plusieurs peuples dans le Monde, ceux du 13 novembre prennent un sens différent : cela s’est passé dans nos rues, visant des personnes semblables à tout un chacun. Beaucoup se sentent touchés directement.

#Nous sommes unis > En savoir plus

« Dans cette société marquée par l’isolement et l’individualisme, la JOC veut nous permettre de nous éveiller à une conscience ouvrière ( …). Cette prise de conscience est indispensable pour agir ensemble autour d’intérêts et de valeurs communes », déclarent nos intuitions.
Vous allez donc trouver dans ce kit pour comprendre et agir, plusieurs outils.

 

La parole nationale du MRJC :

Suite aux évènements dramatiques ayant eu lieu à Paris et Saint Denis, le MRJC écrit une lettre ouverte au Président et au Premier Ministre.

>La lettre ouverte du MRJC

 

La parole des Scouts et Guides de France

Notre pays a été marqué 2 fois cette année, avec stupeur et émotion, par des actes de violence terroriste aveugle. Des actes qui sèment la peur dans des communautés, qui attisent les haines, les défiances et les incompréhensions. >Attentats : Comment en parler avec les jeunes et entre responsables

 

Communiqué des Scouts Unitaires

Communiqué des Scouts Unitaires

 

Mouvement chrétien des Cadres et dirigeants

Prière à propos des attentats. > Voir la prière

 

COmmuniqué de l’équipe nationale de la JEC

Plus d’une semaine après les terribles attentats en Ile-de-France, il est encore difficile de mettre des mots sur ce qui s’est passé. > Lire la suite

 

Communiqué de la Fédération Sportive et Culturelle

La FSCF en deuil > Voir le communiqué

 

La parole du Forum français de la jeunesse

Les jeunes entrent dans le débat. > « Combattre la violence par le dialogue et la participation !  » – Tribune du Forum Français de la Jeunesse suite aux événements du 13 novembre

 

Dossier Bayard Jeunesse

Des documents pour aider les enfants et les adolescents à comprendre. > Voir le dossier Bayad Jeunesse

 

Dossier Fleurus Presse

Voici des outils qui vous permettront, selon l’âge de vos enfants et petits-enfants, de leur expliquer les événements et d’apaiser leurs craintes. >Voir Dossiers spéciaux attentats du 13 novembre 2015
 

 

 

N’hésitez pas à envoyer vos propres ressources pour alimenter le dossier !

 

#Synod2018

Synod2018

#Panama2019

Logo JMJ Panama 2019

Web TV

Web TV

Inscription à la newsletter