2021 : les Scouts Unitaires de France célèbrent leurs 50 ans !

À l’occasion de cet anniversaire, le mouvement a lancé plusieurs initiatives, malgré les restrictions sanitaires. Ces 50 ans sont l’occasion de rappeler les valeuret les objectifs de ce mouvement qui est une véritable école de vie. Pierre du Couëdic, nommé président du mouvement le 13 mai 2021 retrace l’histoire du mouvement qui rassemble pas moins de 32 000 adhérents.  

Ce n’est pas par hasard si Pierre du Couëdic a été nommé président du mouvement des Scouts Unitaires de France (SUF). Baigné dans le scoutisme depuis ses 14 ans, il fut éclaireur, routier, puis chef scout chez les SUF. Après une longue pause, il reprend du service et devient chef de groupe, accompagné de son épouse. Ils sont ensuite devenus délégués régionaux avant qu’on ne les sollicite à nouveau pour remplir la fonction de commissaire général. Cette dernière mission a duré 5 ans, jusqu’à aujourd’hui où on lui a proposé de reprendre la présidence. Pierre du Couëdic insiste sur la nature de ces mandats.

“On ne se réveille pas en se disant que l’on va être chef ou cheftaine, on répond à un appel”. 

Heureusement, le président n’est pas seul dans sa mission, une vingtaine de salariés et des bénévoles collaborent, c’est notamment grâce à cette dynamique que cette mission de président est rendue possible explique Pierre.  

Une année pleine de nouveaux projets

Pour les 50 ans du mouvement, une diversité d’initiatives locales et nationales a vu le jour. “C’est déjà l’occasion de travailler nos fondamentaux, notre histoire”, explique Pierre.  Ainsi une grande dynamique a été lancée pour protéger le patrimoine des SUF. Cela requiert un gros travail de recherches bibliographiques et historiques. Les jeunes s’attèlent aussi à ce travail historique à leur échelle. De fait, tous les groupes de France sont allés chercher les origines de leur groupe afin d’en connaître l’histoire et de savoir ce que sont devenus les anciens scouts et guides SUF de leur ville. Enfin pour retracer l’histoire du mouvement, les SUF ont sorti peu avant Noël une bande-dessinée narrant les origines des SUF, sous forme de veillée. Des projets inscrits dans la durée qui permettent d’ancrer le mouvement dans la société. 

Anniversaire signifie évidemment célébrations. C’est pourquoi des fêtes et des rassemblements ont eu lieu localement cette année. Malheureusement, la crise sanitaire a entraîné le report ou l’annulation d’événements tels qu’un grand rassemblement à Chambord, reporté au week-end de la Pentecôte en 2022. Mais la vie ne s’est pas pour autant arrêtée chez les SUF cette année.  

Les chefs ont plus d’un tour dans leur sac et décident de proposer des défis aux jeunes qu’ils encadrent par l’intermédiaire du nouveau site internet Scout à la maison. Cet outil permet de conserver le lien entre les jeunes et de rester dans une bonne dynamique pour pouvoir vivre ensuite les camps d’été.  

 Le mouvement a profité de cet anniversaire pour marquer le coup et s’inviter auprès du Pape François lors du week-end de l’Ascension. 50 personnes représentant toutes les branches scoutes ont rencontré le Saint-Père dans l’objectif de représenter les jeunes et les familles, et surtout pour demander au Pape François de placer les chefs de groupe sous la protection de la Sainte Famille., chaque branche (louveteaux, jeannettes…) étant déjà placée sous la protection d’un Saint Patron.

Un mouvement fondé sur des valeurs fortes

50 ans d’histoire basée sur des valeurs fortes, ces valeurs qui font du scoutisme une véritable école de vie. Les SUF c’est d’abord un projet éducatif. Le mouvement a cette volonté de faire en sorte que chaque fille et chaque garçon devienne un adulte qui a la joie de vivre, un chrétien engagé. “C’est notre ambition” explique Pierre du Couëdic. Le scoutisme c’est pour la vie, “ça ne se résume pas à un temps de l’enfance ou de l’adolescence” ajoute-t-il.  

L’accueil est une autre valeur prônée par le mouvement. Pour vivre l’aventure avec un grand A, il faut se mettre dans une posture de l’accueil. L’aventurier, c’est celui qui va vers l’inconnu.  

Ce sont par les buts et les moyens du scoutisme que les jeunes peuvent vivre et s’approprier ces valeurs. Ainsi cela passe par le jeu, la nature, le service…Cela répond aux 5 buts du scoutisme :

  • Le sens du concret
  • Le sens de Dieu
  • Le sens des autres
  • La santé
  • Le caractère.

Des valeurs que les jeunes s’approprient au quotidien, ce qui s’est en particulier constaté lors de la crise sanitaire.  

Le Covid-19 a permis au mouvement de faire rayonner ses valeurs au sein de la société de manière spontanée et naturelle. En effet, “on a vu se démultiplier un nombre étonnant de propositions, d’engagements de la part des chefs et cheftaines qui se sont mis au service” des personnes malades et des personnes seules, notamment en maisons de retraites affirme ¨Pierre.  Les hôpitaux de Paris ont lancé un appel aux scouts pour venir aider dans l’organisation logistique et “en l’espace de quelques heures, il y avait 150 jeunes sur le front !”. Ainsi la crise sanitaire a fait prendre conscience à l’opinion publique que le scoutisme est une vocation “d’être au service de l’autre”. D’autres chefs et cheftaines ont veillé auprès des personnes âgées et les ont parfois accompagnées jusqu’à leur mort. Des expériences fortes pour ces jeunes de moins de 25 ans qui s’engagent aisément.

L’accueil, le service, le sens de l’autre ont été plus que jamais mis naturellement en avant cette année. Cela a permis de montrer que ce n’est pas ringard mais bel et bien ancré dans la société et les réalités d’aujourd’hui. 

Le scoutisme n’est pas près de disparaître, le nombre d’adhérents croît même chaque année de 2% depuis 2010 ! Les activités ont repris après ce déconfinement, l’heure est aux retrouvailles et à la cohésion. On a plus qu’à souhaiter aux SUF un joyeux anniversaire, et rendez-vous dans quelques années pour célébrer les 100 ans. 

Le Service civique dans l'Eglise

L'Eglise, par-delà le confinement

Année Laudato Si

#ChristusVivit

Année Johannique

Faites vivre vos paroisses !

Newsletter du SNEJV

Newsletter du SNEJV