Œcuménisme : Chanter la Résurrection du Seigneur !

Notre espérance ! 120 églises et près de 170 chanteurs chrétiens francophones de France et du monde entier chantent la Résurrection et l’Espérance.

Après le chant de bénédiction « La Bénédiction France », sorti à la Pentecôte 2020, et le chant de Noël « Écoutez le chant des Anges », l’équipe œcuménique à l’origine du projet a souhaité proposer et orchestrer un troisième chant : « Notre Espérance », cette fois-ci pour le temps pascal 2021.

Ce projet est ambitieux : il rassemble des chrétiens de 120 églises provenant de 12 pays francophones (Algérie, Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire, Madagascar, île Maurice, Liban, Bahreïn, Palestine, Suisse, Royaume-Uni, Canada/Québec) mettant ainsi à l’honneur une nouvelle dimension d’unité et d’espérance au-delà des frontières françaises.

Pâques est la célébration de la victoire de la Vie sur la mort et de l’Amour sur la haine. L’Espérance chrétienne est fondée sur ces événements de Pâques : la mort et la résurrection de Jésus le Christ. Cette magnifique chorale chante : « La mort n’a pas de pouvoir sur moi. Jésus Christ, à toi la victoire ». Le refrain se termine à la première personne du pluriel « nous » car c’est une annonce qui unit toutes les églises représentées dans ce projet : « En son nom, nous sommes sauvés, Jésus Christ, notre espérance ».

Pour accompagner ce chant, le footballeur de Chelsea Olivier Giroud, membre de l’église anglicane French Connect à Saint Barnabas à Londres, son confrère et ami Clément Lenglet, catholique et joueur au FC Barcelone, et Astride N’Gouan, membre d’une église évangélique et joueuse professionnelle de handball, ont aussi accepté de lire à trois voix en signe d’unité le récit de la résurrection tiré de l’évangile de Luc.

Le responsable du projet, Jean-Luc Sergent, pasteur anglican à Saint Barnabas et du French Connect à Londres, donne la vision de l’équipe : « Ce chant est tel un troisième chapitre dans un cycle qui a épousé le rythme de la pandémie. Cette pandémie a interrogé la foi des chrétiens et ce que nous entendons par notre Espérance. Par le dernier volet de ce triptyque, nous voulons partager au plus grand nombre, croyants ou pas, cette Bonne Nouvelle ».

Valérie Valentin, en charge dans l’équipe de la communication, ajoute : « Nous avons été très touchés par tous les témoignages reçus des églises qui ont participé aux deux précédents chants. Nous avons vécu des moments d’unité très précieux et nous y voyons de nombreux signes d’espérance. »

Pauline Bétuel de la paroisse Sainte-Blandine à Lyon-Centre témoigne : « Cela a été un privilège pour nous de pouvoir y participer. Nous avons dans le cœur que ce projet aura un grand impact pour l’unité des chrétiens. Nous prions que cette vidéo soit une bénédiction pour toutes les églises qui y participent et de manière plus large toute personne qui la visionnera. Que tous ensemble, nous puissions plonger dans le mystère de Pâques et bâtir l’Église que Jésus espère. »

Dernières actualités

  • Rentrée 2021, le SNEJV se renouvelle !

     

  • Evangéliser sur TIK TOK : quelle liberté de parole ?

    Vous avez sans doute tous suivis les nombreux rebondissements de ces dernières semaines sur les prêtres qui évangélisent sur Tik Tok. Pour accompagner certains prêtres sur Tik Tok, Le SNEJV a initié il y a quelques mois un petit groupe de partage avec certains d’entre eux présents sur ce réseau social. L’enjeu est important et […]

  • Quelle est votre vision pour cette année ?

    Nous vous encourageons dans chacune de vos équipes à prendre le temps, dans la prière et le partage, de recevoir cette « vision » qui nous permet de bien marcher dans la même direction. L’exemple de Paul et des missionnaires depuis 2000 ans nous montrent l’importance de recevoir, d’accueillir cette vision, avant de foncer tête baissée. Nous […]

Le Service civique dans l'Eglise

L'Eglise, par-delà le confinement

Laudato Si

#ChristusVivit

Année Johannique

Faites vivre vos paroisses !

Newsletter du SNEJV

Newsletter du SNEJV