Formation Timothée : 3 topos sur la doctrine sociale de l’Eglise accessibles aux jeunes

Les 35 jeunes de la formation Timothée (formation pour les jeunes en responsabilité nationale dans les mouvements et communautés) ont vécu leur quatrième week-end en mars 2021 sur le thème de la doctrine sociale de l’Eglise.

« Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. » (Gaudium et Spes 1).

Comment mettre en lien notre foi et notre vie dans le monde d’aujourd’hui ? Comment y bâtir le Royaume de Dieu ? Ces questions touchent la politique, la justice, l’économie, l’écologie, la paix, les migrations …

Aborder la Pensée sociale de l’Eglise, c’est donc comprendre comment et en quoi la foi chrétienne éclaire d’une même lumière nos engagements en famille, au travail, dans l’économie et dans la société.

Prenez le temps d’écouter les 3 topos suivants :

Thomas Ailleret, auteur de “Vivre en chrétien, Quesaco ?”

À travers un panel d’exemples issus de la vie quotidienne, Thomas Ailleret pose des questions simples : Que faire lorsque aucun candidat à une élection ne nous convient pas ? Comment réagir face à des pratiques de mensonge ou de dissimulation ? Qu’est-ce que mourir dans la dignité ? Pourquoi les réunions d’équipe sont-elles parfois inefficaces ? Comment gérer l’argent en couple ? Faut-il accueillir les migrants ? Est-il encore possible d’agir en chrétien dans la société actuelle ?

P. Jacques-Benoît Rauscher, op : l’histoire de la pensée sociale de l’Eglise depuis un siècle

On ressort avec une vision d’ensemble et on comprend mieux l’évolution des enjeux.

Monseigneur Luc Ravel déploie, des pistes pour lire l’encyclique « Fratelli Tutti »

Parmi les questions : articuler local et global, populisme ou respect du peuple, les limites du néolibéralisme, recherche du consensus et respect des vérités éternelles, l’engagement en politique, la place de la réconciliation, le dialogue interreligieux, etc…

Deux textes pour aller plus loin

Avec les jeunes de la formation Timothée : on espère se retrouver « en chair et en os » au mois de juin pour un temps fraternel … et la formation continuera l’an prochain (on redémarre le Cycle avec un week-end sur le thème de l’Eglise, en novembre 2021).

Dernières actualités

  • Offre d’emploi : le SNEJV recherche son chargé de communication !

    Le service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations de la Conférence des Evêques de France recherche un chargé de communication.

    Intégré à l’équipe communication et sous la responsabilité du directeur de service, vous développez et coordonnez une communication au service de la pastorale des jeunes et des vocations.

  • Pastorale populaire des jeunes : quels enjeux ?

    Lors de la journée “tous réseaux” du SNEJV, le 18 mars 2021, 3 intervenants sont venus parler des différents enjeux de la pastorale populaire des jeunes. Au programme : 3 interventions riches à revoir juste en-dessous : Le Père Xavier Ernst, éducateur salésien, nous parle du leadership des jeunes et soulève les défis de demain. […]

  • Vêpres pour les vocations avec les moines de Soligny

    Ce dimanche 25 avril aura lieu la Journée Mondiale des Vocations. Depuis plus de 50 ans, le 4ème dimanche de Pâques rappelle l’importance de prier pour les vocations. Cette journée et la neuvaine qui la précède nous invitent tous à réfléchir sur le sens que l’on veut donner à notre vie et sur ce à […]

L'Eglise, par-delà le confinement

Année Laudato Si

#ChristusVivit

Année Johannique

Faites vivre vos paroisses !

Newsletter du SNEJV