Solidarité & service civique

Le service civique dans l’Église

Les jeunes en Service Civique, dits « volontaires », peuvent :

  • Venir soutenir et développer les actions locales à caractère social portées par des associations, des paroisses, des services diocésains, …
  • Donner un nouveau souffle à ces organismes et permettant au jeune de trouver sa place.

 

Les avantages et fruits en sont réels

 

  • Rendre les jeunes protagonistes de leur avenir, en leur présentant un authentique lieu d’engagement ;
  • Accompagner une étape de vie dans la croissance du jeune, à un âge déterminant ;
  • Offrir un cadre juridique approprié pour une aide ponctuelle dans les domaines de vos services.

 

Qu’est-ce que le service civique ?

 

C’est un engagement volontaire au service de l’intérêt général ouvert aux 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap.

  • Pour accomplir d’une mission d’intérêt général dans 9 domaines : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport ;
  • D’une durée hebdomadaire de 24 à 35 heures sur une durée de 6 à 12 mois.

Le Service Civique est un tremplin vers l’avenir que vous vous préparez à construire

 

Les agréments

Trois types d’agrément possible :

 

Tout d’abord c’est une association de loi 1901 qui porte l’agrément. Elle propose des missions laïques, utiles et ouvertes à tous. C’est une mission en complémentarité et ne se substitue pas à l’action des salariés, stagiaires et bénévoles. Cela signifie que le volontaire ne peut les remplacer, qu’il ne peut remplir une mission directement cultuelle (catéchisme, animation de messes…), que l’objet de la mission doit s’adresser à tous et que la confession ou le niveau d’études ne sont pas des critères déterminants de sélection du volontaire.
Plus d’informations :

Guide à destination des structures souhaitant accueillir des volontaires en Service Civique

 

Vous pouvez directement vous adresser aux administrations référentes pour vous accompagner et remplir le dossier de demande d’agrément (Agence du Service Civique pour un agrément national ou DDCS pour une demande d’agrément local).

Voir référent de votre département :

http://www.service-civique.gouv.fr/page/les-referents

 

Il faut prévoir en moyenne deux à trois mois entre le dépôt et l’obtention de l’agrément (si votre dossier est complet). Vous serez accompagnés pour rédiger le dossier, construire les missions, définir les modalités d’accompagnement des jeunes. Le coordinateur de la Plateforme Ecclésiale pour le Service Civique (PESC) est là aussi pour vous accompagner dans vos démarches.

Pour les associations qui n’ont pas les ressources nécessaires pour assurer la gestion administrative, vous pouvez recourir à « l’intermédiation », c’est-à-dire la mise à disposition de volontaires par un partenaire qui un agrément.

 

L’agence du service civique

L’Agence du service civique est un groupement d’intérêt public créé en 2010 avec pour mission de mettre en place et d’encadrer le service civique. Elle propose des temps d’information sur le dispositif et met à disposition des structures divers outils de communication et d’information. http://www.service-civique.gouv.fr/