Question d’ados: On va tous mourir ?

Illustration Fiche 11

On va tous mourir ? Après cette épidémie, il y en aura une autre …

 

Il est rare que des événements touchent les 7 milliards de « terriens » sans exception. C’est le cas du covid19. S’il y a bien quelque chose qui nous rend tous égaux, quelque soit notre âge, notre nationalité, notre sexe, notre diplôme, notre niveau social, économique ou culturel, … c’est la certitude que nous allons tous mourir un jour ou l’autre – tous, sans exception ! – qu’il y ait encore d’autres épidémies après celle-ci ou pas … Voilà le grand paradoxe de la vie : vivre, c’est accepter de devoir mourir…

Avec les progrès de la science et des technologies, nous cherchons à prolonger notre espérance de vie par tous les moyens possibles. On se croit souvent tout-puissants, on pense qu’on peut y arriver tout seul, par nos seules forces et nos propres efforts. Bien sûr, les progrès de la science nous permettent de mieux vivre certaines situations. Et, c’est super ! C’est top que l’intelligence humaine aide à cela ! Mais l’expérience de cette terrible épidémie nous rappelle aussi notre condition humaine, créatures fragiles, vulnérables, limitées … La Bible raconte dans un langage poétique que nous sommes façonnés à partir de l’argile, de la terre (« humus ») que Dieu a rempli de son souffle de Vie (Gn 2,7). Cette épidémie nous rappelle cette ‘humilité’ devant le mystère de la Vie. Ce que nous sommes, nous le devons à un Autre.

Plusieurs d’entre nous sommes confrontés au décès d’un proche. Malgré la tristesse, nous devons accepter cette épreuve et traverser ce deuil pour continuer le chemin de notre vie, envers et malgré tout. Même si nous ne voyons plus ce proche, nous croyons comme chrétiens qu’il reste bien présent et que sa vie se poursuit différemment.

Cette épidémie nous invite à nous interroger non seulement s’il y a une vie après la mort, mais aussi et surtout s’il y a une vie avant la mort. L’expérience de la Résurrection est d’abord un appel à vivre dès aujourd’hui l’éternité de Dieu, cette vie en abondance (Jn 10,10). Car il y a vie et Vie ! Il y a la vie biologique que je reçois comme tout être vivant, et il y a la Vie en plénitude que je choisis. Chaque moment de la journée peut devenir un instant d’éternité, par la qualité de ce que nous choisissons de vivre. « Choisis donc la Vie » (Dt 30,19).

Lorsqu’il était ado, Saint Louis de Gonzague, interrogé dans la cour de récréation sur ce qu’il ferait si on lui annonçait sa mort dans le quart d’heure qui suivait, a répondu : « Je continuerai à jouer ! ». A travers l’exercice de la « bonne mort », Don Bosco invitait aussi ses jeunes à s’interroger régulièrement à la fin de la journée : « que changerais-tu dans ta vie si tu devais mourir demain ? ».

Nous portons ce cadeau de la vie reçu de Dieu comme un trésor dans des vases d’argile (2 Co 4,7). Un tel cadeau divin nous invite à la gratitude et nous donne une fameuse responsabilité à chaque journée qu’il nous est donné de vivre. Au lendemain de cette épidémie, nous serons tous des survivants. Que ferons-nous de ce jour d’après ? Choisirons-nous de vivre chaque instant pleinement, gratuitement, comme un cadeau ? Nous continuerons bien sûr à être fragiles et vulnérables… Comment prendrons-nous soin de ce cadeau de la vie pour les uns et les autres, sans exception, en particulier les plus vulnérables ?

 

Pour approfondir …

« Je suis venu pour que vous ayez la vie, et la vie en abondance » (Jn 10,10)

« Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur (…)

Je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance » (Dt 30, 15-19)

« Moi je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt vivra ; et tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » (Jean 11, 25)

« Vivre est la chose la plus rare du monde, la plupart des gens se contentent d’exister, sans plus ». (Oscar Wilde)

 » Chaque matin, quand vous vous réveillez,

Dites-vous que vous avez la chance d’être en vie, que votre existence est précieuse, que vous n’allez pas la gâcher, que vous allez utiliser toute votre énergie pour évoluer, pour vous ouvrir aux autres et leur faire le plus de bien possible. » (Dalaï-Lama)

 

Et aussi quelques chansons à écouter …

C’est quoi la vie ? (Aldebert) –
C’est quoi la musique? C’est du son qui se parfume

C’est quoi l’émotion? C’est l’âme qui s’allume
C’est quoi un compliment? Un baiser invisible
Et la nostalgie? Du passé comestible
C’est quoi l’insouciance? C’est du temps que l’on sème
C’est quoi le bon temps? C’est ta main dans la mienne

C’est quoi l’enthousiasme? C’est des rêves qui militent
Et la bienveillance? les anges qui s’invitent
Et c’est quoi l’espoir? Du bonheur qui attend
Et un arc-en-ciel? Un monument aux vivants
C’est quoi grandir? C’est fabriquer des premières fois
Et c’est quoi l’enfance? De la tendresse en pyjama

Mais dis, papa
La vie c’est quoi?
Petite, tu vois
La vie, c’est un peu de tout ça, mais surtout c’est toi
C’est toi

Mourir demain (Pascal Obispo et Natasha St Pierre)

Il y a ceux qui prendraient un avion
D’autres qui s’enfermeraient chez eux les yeux fermés
Toi, qu’est-ce que tu ferais?
Toi, qu’est-ce que tu ferais?
Il y en a qui voudrait revoir la mer
D’autres qui voudraient encore faire l’amour
Une dernière fois
Toi, tu ferais quoi? Et toi, tu ferais quoi?

Si on devait mourir demain
Qu’est-ce qu’on ferait de plus,
Qu’est-ce qu’on ferait de moins
Si on devait mourir demain
Moi, je t’aimerai, moi, je t’aimerai

Vivre d’amour (Natasha St Pierre)

Vivre d’Amour, c’est donner sans mesure
Sans réclamer de salaire ici-bas
Ah! Sans compter je donne étant bien sûre
Que lorsqu’on aime, on ne calcule pas.
Au Cœur Divin, débordant de tendresse
J’ai tout donné, légèrement je cours
Je n’ai plus rien que ma seule richesse
Vivre d’Amour

Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte

Retrouver l'intégralité du Forum ados

  • forum

    Forum ados: Répondre aux questions des ados pendant le confinement

    Le printemps 2020 restera dans toutes les mémoires. Cette épidémie et ses conséquences marquent la vie de chacun, dans l’intimité de nos vies quotidiennes. Les plus jeunes sont touchés eux aussi bien sûr : école à la maison, pas de sorties, pas de sport, pas d’aumônerie, de scoutisme … Comme pour chacun d’entre nous, le mot […]