De la mise en place de processus missionnaires dans nos pastorales

Capture d’écran 2020-11-13 160610Au cœur de notre travail d’évangélisation, nous percevons la nécessité de mettre en place des processus missionnaires. Lors de nos sessions de rentrée des mois de septembre/octobre dans nos différents réseaux (Wefer avec les étudiants, resp Jeunes pro, Pastorale des adolescents à Chevilly), nous avons pris le temps de travailler sur ces processus.

Le Pape François nous le rappelle : « la communauté évangélisatrice se dispose à “accompagner”. Elle accompagne l’humanité en tous ses processus, aussi durs et prolongés qu’ils puissent être. Elle connaît les longues attentes et la patience apostolique. » (Evangelii Gaudium 24)

Et « La pastorale des jeunes, quand elle cesse d’être élitiste et accepte d’être « populaire », est un processus lent, respectueux, patient, plein d’espoir, infatigable, compatissant. Au Synode, il a été proposé l’exemple des disciples d’Emmaüs (cf. Lc 24, 13-35), qui peut aussi être un modèle de ce qui se passe dans la pastorale des jeunes.  (Christus Vivit 236).

Dans cet article, nous vous présentons des éléments travaillés durant ces journées de rentrée.

Présentation des processus missionnaires

On y trouvera : l’annonce prioritaire du kérygme, l’enjeu d’une Eglise qui accompagne et appelle, l’expérience d’une nouvelle Pentecôte, l’importance de la communauté qui évangélise.

Et pour les processus missionnaires : rappeler l’importance d’avoir une vision, de donner l’horizon de la sainteté, de bien équilibrer les 5 essentiels, et d’encourager aux petits pas.

Aparecida : un texte sur la formation des disciples-missionnaires

Le document d’Aparecida est une feuille de route pour l’Eglise latino-américaine dont le président de la commission de rédaction du document final n’était autre que le Cardinal Bergoglio, futur Pape François.

Y sont très bien décrites les 5 étapes du processus : la rencontre avec Jésus-Christ, la conversion, l’être disciple, la communion, la mission.

Présentation sur la construction d’un projet pastoral

Plein de bonnes idées présentées par Laetitia Bernoux.

Points d’attention mis en lumière par Mgr Luc Ravel

Selon l’âge des jeunes, notre pédagogie diffère. On le sait tous mais on l’oublie parfois…  Plus le jeune grandit plus l’adulte s’efface… C’est une invitation dans la construction de nos projets pastoraux à mettre très vite des jeunes en responsabilité, d’autant plus avec la génération Z, née après 2000 (qu’on appelle aussi génération C pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité).

Ci-après des extraits de la Lettre Pastorale de Mgr Ravel, archevêque de Strasbourg, intitulée « Le temps de la jeunesse » et publiée à l’été 2018.

Et surtout, ne jamais oublier que le premier artisan du processus Missionnaire, c’est l’Esprit Saint !

Dernieres actus

L'Eglise, par-delà le confinement

EgliseParDelaLeConfinement

#Avent2020

Calendrier Avent CEF

Année Laudato Si

tout est lié

#ChristusVivit

Christus Vivit

Année Johannique

Année Johannique

Faites vivre vos paroisses !

quete

Inscription à la newsletter